Panier Vide • Voir le panier

Après une opération, lorsque l’on quitte enfin l’hôpital, quelques saignements peuvent encore intervenir. Comment les stopper ? Les professionnels de la médecine utilisent habituellement le pansement compressif.

Pansement Compressif

En milieu hospitalier, suite à une opération, les soignants mobilisent le pansement compressif afin de limiter autant que possible les saignements, qui peuvent représenter un danger pour le patient. Le corps humain est composé de 5 à 6 litres de sang : il ne faut pas avoir peur de s’en vider à la moindre gouttelette perdue, mais il est important de rester vigilant, surtout après une intervention chirurgicale ! Dans tous les cas, une personne qui saigne doit être allongée, parce qu’elle pourrait faire un malaise et se créer d’autres blessures. En outre, il est indispensable d’effectuer un point de compression avec un linge propre ou une compresse stérile. Il est possible, à la maison, de bien serrer au niveau de la plaie quand le flux ne diminue pas : si le sang continue de couler abondamment, il faut appeler les secours.







Recherches associées :